0800 10 12 17 Appelez maintenant Demander un rappel

Démystification de la lutte anti-vectorielle

La lutte anti-vectorielle est essentielle pour la santé publique, pourtant le terme "lutte anti-vectorielle" n'est pas largement compris en dehors de l'industrie de la lutte antiparasitaire. Dans ce blog, notre expert en lutte anti-vectorielle, le Dr Ruben Bueno, décortique le vocabulaire et démystifie les concepts de vecteurs et de lutte anti-vectorielle, tout en illustrant le rôle que jouent les initiatives expertes en lutte anti-vectorielle dans la protection de la santé publique.

Qu'est-ce qu'un vecteur ?

Les vecteurs sont des organismes vivants qui agissent comme des véhicules pour transmettre un agent pathogène (un agent pathogène comme un virus ou un parasite) d'un hôte à un humain, un animal, ou les deux. La plupart des vecteurs sont des arthropodes se nourrissant de sang comme les moustiques, les tiques, les phlébotomes, les simulies ou les puces.

La lutte anti-vectorielle vise donc à limiter la propagation des agents pathogènes responsables de maladies en réduisant ou en éliminant le contact humain avec le vecteur de cette maladie. Cela se fait par une combinaison de mesures préventives et d'interventions ciblées, afin de protéger la santé des communautés.

Un large éventail d'outils de lutte anti-vectorielle existe. Par exemple, lorsque le vecteur sont les moustiques, des méthodes traditionnelles de lutte antiparasitaire comme le traitement larvicide et adulte, la réduction des sources ou l'élimination des gîtes larvaires, la sensibilisation du public et l'engagement communautaire, le piégeage de masse, les méthodes de protection personnelle comme l'utilisation de répulsifs et de moustiquaires sont toutes considérées comme des méthodes de lutte anti-vectorielle.

De nouvelles techniques innovantes et sophistiquées comme la Technique de l'Insecte Stérile (TIS), la Technique de l'Insecte Incompatible (TII), ou les Moustiques Génétiquement Modifiés (MGM) sont également des méthodes de lutte anti-vectorielle.

Le moustique tigre

Conception d'un programme de lutte anti-vectorielle

Une lutte anti-vectorielle efficace nécessite à la fois une connaissance approfondie du vecteur en question (sa biologie, son cycle de vie, son habitat, ses lieux de reproduction et ses préférences alimentaires) et une compréhension des conditions locales dans lesquelles ce vecteur survit et prospère.

Chaque programme de lutte anti-vectorielle doit donc être conçu en tenant compte de la zone affectée et des ressources disponibles, et adapter les solutions aux conditions locales est essentiel pour une mise en œuvre réussie.

Il est également important de souligner que les stratégies de lutte anti-vectorielle sont considérées comme les meilleures mesures préventives que nous pouvons prendre pour réduire l'impact des maladies vectorielles (MV) dès maintenant, car la plupart des maladies vectorielles ne disposent pas de vaccins efficaces ou d'outils pharmacologiques alternatifs.

Quelles maladies ces vecteurs transportent-ils ?

En ce qui concerne les moustiques, indiscutablement, la dengue et le virus du Nil occidental sont une véritable préoccupation pour l'Europe actuellement. Les deux maladies ont été transmises au sein des pays (cas autochtones) en Europe ces dernières années.

Le moustique tigre (Aedes albopictus) est notre principal vecteur de la dengue tandis que le moustique commun (Culex pipiens) est considéré comme l'un des vecteurs les plus pertinents du virus du Nil occidental. Chaque espèce de moustique a des comportements différents et - par conséquent - les interventions de lutte anti-vectorielle requises sont également différentes.

En plus des moustiques, les tiques sont un vecteur ayant un impact croissant sur la santé publique. Au cours de la dernière décennie, plus de 30 000 cas d'encéphalite à tiques (TBE) ont été signalés en Europe, principalement dans les pays centraux, septentrionaux et orientaux du continent. Les stratégies de lutte contre les tiques sont difficiles en raison de la biologie et des schémas de dispersion de ces arthropodes.

Les phlébotomes sont un autre vecteur majeur de maladies dans le sud de l'Europe mais sont largement négligés dans la plupart des programmes de lutte anti-vectorielle. Ces insectes sont les principaux vecteurs d'une maladie méditerranéenne endémique appelée leishmaniose qui peut affecter nos animaux de compagnie (généralement les chiens mais aussi les chats), les animaux sauvages (canidés comme les renards, et rongeurs tels que les lapins et les rats, entre autres), et les humains.

Les taux de leishmaniose humaine ont augmenté rapidement ces dernières années, et certains pays comme l'Italie, la Grèce, la France, le Portugal et l'Espagne sont considérés comme des pays endémiques modérément élevés par le Centre Européen de Prévention et de Contrôle des Maladies (European Center for Disease Control – ECDC)

Présentation du Centre d'Excellence Européen en Lutte Antivectorielle

En raison du risque croissant de maladies vectorielles en Europe, Rentokil est fier d'annoncer que nous avons monté un Centre d'Excellence Européen en Lutte Antivectorielle en Espagne. Notre Centre d'Excellence fournit des connaissances, les meilleures pratiques, un support technique et des formations sur la gestion des vecteurs à la fois à nos collaborateurs mais également à nos clients.

Le Centre est basé en Espagne et est dirigé par l'entomologiste Dr Rubén Bueno, docteur en entomologie médicale et ancien président de l'Association européenne de lutte contre les moustiques, et expert en lutte anti-vectorielle de Rentokil Europe.

En plus de Ruben, l'équipe du Centre d'Excellence comprend également des experts locaux au Portugal, en France et en Italie. Ce réseau d'experts européens en lutte anti-vectorielle travaille ensemble pour offrir :

● Support et conseils sur les propositions de gestion des moustiques pour toutes les filiales européennes de Rentokil.

● Évaluation des programmes de surveillance et de lutte anti-vectorielle gouvernementaux locaux, régionaux et nationaux.

● Formation spécifique pour les techniciens de Rentokil et les parties prenantes publiques qui demandent un soutien sur l'identification, le piégeage, la modélisation et la lutte anti-vectorielle.

● Recherche, développement et test de nouvelles innovations en matière de gestion des vecteurs.

● Partage des meilleures pratiques lors de conférences et d'ateliers techniques.

Outre les avantages évidents pour nos techniciens d'avoir un pôle interne de connaissances en lutte anti-vectorielle sur lequel s'appuyer, nos clients bénéficient également de l'expertise que nous accumulons.

Ils ont accès à un soutien continu d'une équipe d'experts capables de résoudre toutes les questions, préoccupations ou problèmes liés à une large gamme de vecteurs qui peuvent présenter un risque pour la santé publique.

Le moustique tigre

Ruben est le Directeur Technique de Rentokil Initial pour la Lutte Anti-vectorielle en Europe et l'ancien Président de l'Association européenne de lutte contre les moustiques. Il est titulaire d'un doctorat en entomologie médicale de l'Université de Valence et a de nombreuses publications dans des revues à son actif.

Son domaine d'expertise est la conception et la mise en œuvre de programmes de lutte anti-vectorielle à grande échelle, notamment contre les moustiques, les simulies, les phlébotomes et les tiques. Ruben a été reconnu par plusieurs institutions scientifiques pour ses recherches sur le potentiel de réémergence du paludisme dans le sud de l'Europe et la compréhension de l'impact des moustiques tigres sur la santé publique dans la région méditerranéenne.

Ruben est profondément impliqué dans l'élaboration de protocoles complets de lutte anti-vectorielle pour réduire l'impact des maladies transmises par les moustiques comme la dengue ou le virus du Nil occidental en Europe. Vous pouvez en savoir plus sur l'approche de Rentokil pour contrôler les risques posés par les moustiques dans notre précédent article de blog.

Sinon, si vous êtes préoccupé par le risque de maladies transmises par les moustiques pour votre entreprise, réservez dès aujourd'hui une enquête gratuite sur la lutte anti-vectorielle avec nous. Notre nouvelle application de lutte anti-vectorielle a été conçue en collaboration avec Ruben et notre équipe d'experts du Centre pour garantir que toutes nos propositions sont basées sur une enquête minutieuse de la zone affectée et intègrent les principes de la gestion intégrée des moustiques

Nos solutions de protection contre les insectes volants

Développée avec une technologie LED innovante et brevetée, notre gamme de pièges lumineux pour insectes Lumnia est conçue pour attirer, tuer et encapsuler les insectes de manière hygiénique, éliminant ainsi le risque de contamination.

  • Les lampes LED sont optimisées pour obtenir les meilleurs taux de capture d'insectes volants
  • Des unités très performantes au design épuré qui s'intègrent parfaitement à votre environnement professionnel
  • Plusieurs modes d'énergie qui s'adaptent du jour à la nuit, réduisant ainsi la consommation d'énergie et contribuant à une moindre empreinte environnementale
En savoir plus

Articles similaires